AppleApple DeutschlandAppleApple FrançaisAppleApple ItalianoCeleriacCeleriac IconCloseClose IconCrustaneansCrustaneans IconDownDown IconEggsEggs IconFacebookFacebook IconFishFish IconGlutenGluten IconGoogle PlayGoogle Play DeutschlandGoogle PlayGoogle Play FrançaisGoogle PlayGoogle Play ItalianoInstagramInstagram IconLactoseLactose IconLinkLink IconLoginLogin IconLookLook IconLoveLove IconLupinesLupines IconMcDonaldsMcDonalds IconMenuMenu IconMolluscsMolluscs IconMustardMustard IconNutsNuts IconPDFPDF IconPDFPeanutsPeanuts IconPinterestPinterest IconRouteRoute IconSearchSearch IconSesameSesame IconSnapchatSnapchat IconSoyaSoya IconStoreStore IconSulphiteSulphite IconTagTag IconTumblrTumblr IconTwitterTwitter IconYouTubeYouTube Icon

10 000 agriculteurs suisses sont partenaires de McDonald’s

CHF 140 millions de produits alimentaires achetés en Suisse

Depuis l’ouverture de son premier restaurant il y a plus de 40 ans, McDonald’s Suisse mise sur une politique d’achat nationale et acquiert aujourd’hui 86% de ses ingrédients auprès de fournisseurs suisses. L’année dernière, l’entreprise de restauration a consacré 140 millions de francs à l’achat d’aliments venant de fournisseurs suisses. Pour les Chicken McNuggets, McDonald’s a recours depuis 2013 à de la viande de poulet produite en Bretagne et en Hongrie selon les normes suisses de protection des animaux. Quant à la viande de bœuf, plus de 70% utilisée est issue d’élevages respectant les animaux et garantissant des sorties régulières au grand air.

«Qu’il s’agisse de viande, de céréales ou de pommes de terre, nous voulons savoir d’où viennent ces produits, qui les élabore et comment. C’est pourquoi 20 entreprises agroalimentaires et environ 10 000 agriculteurs originaires de toute la Suisse sont nos partenaires», explique Rainer Rufer, Head of Purchasing, Environment & Quality Assurance chez McDonald’s Suisse. Le tout premier Big Mac suisse avait déjà été préparé avec des patties de viande de bœuf de la société Bell SA d’Oensingen.

Contrôles sans faille du champ à la table

Des procédures et des contrôles organisés dans les moindres détails, aussi bien dans les restaurants McDonald’s que chez les fournisseurs, garantissent une sécurité alimentaire maximale. Les règles de McDonald’s en matière d’assurance de fraîcheur et de qualité font partie des plus strictes au monde dans le domaine de la restauration. Parallèlement aux contrôles officiels, McDonald’s Suisse fait inspecter chaque restaurant deux fois par an par des laboratoires accrédités. Plus de 4 600 analyses sont réalisées chaque année dans l’ensemble des restaurants McDonald’s.

Attention particulière au bien-être animal

En 2017, McDonald’s Suisse a acheté 4 450 tonnes de viande de bœuf, dont plus de 70% provient de vaches sortant régulièrement (conformément au standard SRPA). Pour chaque animal élevé selon le standard SRPA, lequel surpasse de loin les exigences de la législation suisse sur la protection des animaux, McDonald’s verse aux fermiers une prime, en plus du prix réglementaire du marché. «Chaque année, 8 000 agriculteurs suisses nous fournissent de la viande de bœuf pour nos Big Mac et nous en sommes fiers», ajoute Rainer Rufer. Depuis six ans, en coopération avec Ospelt, le producteur de ses produits à base de poulet basé à Sargans, le spécialiste de la restauration rapide met en œuvre un projet relatif au bien-être animal chez ses fournisseurs français de viande de poulet. Pour les volailles, McDonald’s exige le respect des standards suisses de protection des animaux sur le plan de l’alimentation et de la densité d’élevage. Depuis quatre ans, McDonald’s contraint également ses fournisseurs hongrois à respecter les normes suisses de protection des animaux.

Qualité irréprochable

Depuis 1999, McDonald’s Suisse collabore avec l’Association suisse des paysannes et paysans pratiquant la production intégrée (IP-SUISSE). Outre une partie de son huile de colza, l’entreprise achète auprès de Fortisa AG 100% de sa farine IP-SUISSE. Pour ses spécialités à base de café, McDonald’s mise sur du café doté du label Fairtrade de la Rainforest-Alliance. Enfin, le Filet-O-Fish, à base de filets de hoki, arbore le label du Marine Stewardship Council (MSC) et les crevettes répondent aux normes de l’Aquaculture Stewardship Council (ASC), lequel garantit un élevage poissonnier durable.

Vous obtiendrez plus d’informations auprès de:

McDonald’s Suisse, Deborah Murith, Corporate Relations Manager
Tél. 021 631 12 30, e-mail deborah.murith@ch.mcd.com
www.mcdonalds.ch/mediakit, Twitter: @McDSuisse