AppleApple DeutschlandAppleApple FrançaisAppleApple ItalianoCeleriacCeleriac IconCloseClose IconCrustaneansCrustaneans IconDownDown IconEggsEggs IconFacebookFacebook IconFishFish IconGlutenGluten IconGoogle PlayGoogle Play DeutschlandGoogle PlayGoogle Play FrançaisGoogle PlayGoogle Play ItalianoInstagramInstagram IconLactoseLactose IconLinkLink IconLoginLogin IconLookLook IconLoveLove IconLupinesLupines IconMcDonaldsMcDonalds IconMenuMenu IconMolluscsMolluscs IconMustardMustard IconNutsNuts IconPDFPDF IconPDFPeanutsPeanuts IconPinterestPinterest IconRouteRoute IconSearchSearch IconSesameSesame IconSnapchatSnapchat IconSoyaSoya IconStoreStore IconSulphiteSulphite IconTagTag IconTumblrTumblr IconTwitterTwitter IconYouTubeYouTube Icon

Nouvelle pénurie saisonnière de viande de bœuf suisse

Importation provisoire de viande de bœuf d’Autriche

Selon l’Office fédéral de la statistique, l’agriculture suisse est en pleine mutation structurelle, ce qui s’est traduit par un recul de 70 000 à 51 260 exploitations agricoles entre 2000 et 2017. Cette évolution, conjuguée au temps extrêmement sec de l’année précédente, a également entraîné une pénurie de viande bovine suisse sur le marché en 2019. Parallèlement, la croissance et le lancement des deux nouveaux burgers gourmets de la gamme Signature engendrent un besoin supplémentaire de viande chez McDonald’s Suisse. Dans ce contexte, pour une période d’environ 18 semaines, l’enseigne de restauration se voit contrainte d’importer d’Autriche, via Bell, une partie de la viande de bœuf de qualité nécessaire pour ses burgers. Dans des conditions de marché normales, McDonald’s mise toujours sur la viande de bœuf suisse.

Actuellement, la quantité de viande de bœuf suisse produite est insuffisante pour couvrir les besoins du pays, d’où la nécessité d’en importer. «Compte tenu de la situation actuelle sur le marché et de notre besoin croissant, nous allons importer d’Autriche une partie de notre viande de bœuf par l’intermédiaire de Bell, à partir de mai et pour une durée limitée d’environ 18 semaines. Cela équivaut à 12% de notre volume annuel de viande de bœuf, les 88% restants pouvant bien heureusement être achetés en Suisse», explique Rainer Rufer, responsable des achats chez McDonald’s Suisse. Bell a été l’un de nos premiers partenaires et fournit le bœuf pour nos Big Mac & Cie depuis 43 ans.

Viande de bœuf en partie autrichienne

«Étant donné que les standards autrichiens de protection des animaux sont plus élevés que les normes fixées par l’UE et similaires à ceux définis par la législation suisse, nous avons opté en connaissance de cause pour cette alternative temporaire», explique Rainer Rufer. La traçabilité est garantie à 100% et les steaks hachés sont toujours soumis à 80 critères de contrôle durant leur production. Ces steaks hachés sont utilisés dans les hamburgers, les cheeseburgers et les Big Mac et l’origine de la viande reste ainsi transparente.

Viande de bœuf provenant d’animaux sortant régulièrement au grand air

En 2018, McDonald’s a acheté 4840 tonnes de viande de bœuf, dont 90% provenaient de Suisse et environ deux tiers de vaches sortant régulièrement en plein air (conformément au standard SRPA). Pour chaque animal élevé selon le standard SRPA, lequel surpasse de loin les exigences de la législation suisse sur la protection des animaux, les éleveurs perçoivent une prime, en plus du prix réglementaire du marché.

Chiffres et faits concernant McDonald’s Suisse

  • Volume des achats d’ingrédients 2018 au total: CHF 170 millions
    Croissance 2018 vs. 2017: +6.3%
  • Volume des achats d’ingrédients auprès de fournisseurs suisses: CHF 142 millions,
    env. 80%
  • Paysans suisses qui livrent pour McDonald’s: env. 10 000
  • Viande de bœuf 2018: 4 840 t
    Croissance 2018 vs. 2017: +8.8%
  • Pommes de terre 2018: 17 930 t
    Croissance 2018 vs. 2017: +3.4%
  • Salade 2018: 2 300 t
    Croissance 2018 vs. 2017: +13.7%
  • Céréales 2018: 3 890 t
    Croissance 2018 vs. 2017: +1.9%